mercredi 14 octobre 2020

[Lévy Scheimann, Véronique] Café en terrasse

 

 


 

J'ai beaucoup aimé

 

Titre : Café en terrasse

Auteur : Véronique Lévy Scheimann

Parution : 2020 (Les poètes français)

Pages : 57

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :  

Et s'il suffisait de se mettre à une terrasse de café ?
L'espace d'un instant
Observer les passants
S'évader par l'imagination
Prendre soin des escargots !
Les exaspérations de notre quotidien prennent une saveur particulière quand elles sont peintes avec une poésie sensible et teintée d'humour. 

 

Le mot de l'auteur :

La poésie est arrivée tardivement ...
Au départ j'ai un parcours "classique", carré et chiffré avec une formation en économie et des expériences dans me marketing. Puis vient le temps des start ups où je participe au lancement d’un site de comparaison de prix pour des médicaments. La communication prend le relais. J’anime des sites, rédige des articles et j’organise des rencontres et événements.
Je participe à l’aventure du blog Versaillais Instant V où je rencontre des personnalités, photographie des instants brefs…, mets en relation des auteurs, musiciens… En 2018 et 2019, je préside l’association Ecrire à Versailles et organise des salons du livre.

Avec un fort appétit de créativité, je me lance dans le chant, le violoncelle (je continue les cours), le théâtre, cinéma (actrice dans un film), l’écriture (quatre livres) et... la peinture. Je partage mes ressentis, émotions et authenticité dans la poésie qui m’habite, nous habitent. 
 

 

 

Avis :

Quel plaisir de retrouver la poésie de Véronique Lévy Scheimann avec ce nouveau recueil au titre étrangement prémonitoire : joliment agrémentés des aquarelles colorées de l’auteur, ces petits textes sont autant d’instantanés où le regard du peintre et les mots de la poétesse s’allient pour souligner, avec tendresse et humour, ces impressions et détails fugaces que la précipitation de notre quotidien nous escamote habituellement. C’est avec le sourire que je me suis laissée charmer par la sensibilité de ces mots choisis. (4/5)

 

 

Citations : 

Je me gratte la tête
Ne trouve pas
M’énerve
C’est encore pire
La boîte à idées ne s’ouvre pas
L’ouvre boîte fait des misères
Coincé
Impossible d’extraire
Un semblant d’idée
De désespoir
Je m’assois
Fatiguée
Epuisée
Je m’endors
L’idée me réveille

  

Du même auteur sur ce blog :

 


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire